English: : Grands batteurs






Cours
Sélection de CD, DVD ou livre

Watts Jeff "Tain"

Musiciens ou groupes:

Branford et Wynton Marsalis, Mac Coy Tyner, Gary Thomas, Terence Blanchard, Kenny Garrett, Michael Brecker, Sonny Rollins, Sadao Watanabe, Harry Connick Jr, Danilo Perez, Ravi Coltrane

Biographie et commentaire

Jeff Watts (né à Pittsburgh, Pennsylvanie en 1960) est un des plus brillants et créatifs batteurs de jazz du moment, tout en s'inscrivant dans une tradition qui remonte jusqu'aux sources du jazz, comme le New-Orleans (une prouesse sur le plan musical). Il commence l’étude du tambour à 10 ans, et de la batterie à 14 et passera par la célèbre Berklee College of Music de Boston. Dans le même temps il joue aussi dans des groupes de funk. Sa capacité de jeu improvisé en indépendance des quatre membres atteint une liberté rarement égalée, sauf par des batteurs comme Jack de Johnette, Dave Weckl, Tony Williams ou Elvin Jones, pour ne citer que les plus célèbres. Il est aussi capable de jouer des rythmiques « cajuns » (encore une spécialité de Jack De Johnette) ou des mesures asymétriques swinguées, sur les traces de Joe Morello. Il a déjà reçu 6 Grammy Awards, avec Branford et Wynton Marsalis (qui l’engage en 1982 et qui a débuté avec Art Blakey, Herbie Hancock et Tony Williams, au début des années 1980) et aussi comme leader (« Watts », 2009) avec Terence Blanchard, les nouveaux chefs de file du style « revival jazz » (non sans une certaine créativité, attention aux étiquettes faciles, les Marsalis intègrent aussi le Be Bop, le hard bop, le Free, le cool, le latin et le funk jazz, dans un même album, d’après moi, une synthèse rare qui dénote outre une grande culture, une grande virtuosité et non sans une certaine fantaisie et fraîcheur). Il a joué depuis avec une quantité assez incroyable de musiciens de jazz contemporains américains. Jeff possède son propre label et est parfois leader avec ses propres compositions.

Marc De Douvan, publication: 22 novembre 2006.

Site officiel

Voir

Lien vers Drummerworld ou autre

Voir

© 2005 Marc de Douvan Crédits Mentions légales